MOÏSE KISLING (1891-1953)