ALBERT MARQUET (1875-1947)

ALBERT MARQUET (1875-1947)
ALBERT MARQUET (1875-1947)
ALBERT MARQUET (1875-1947)
ALBERT MARQUET (1875-1947)
ALBERT MARQUET (1875-1947)
ALBERT MARQUET (1875-1947)
ALBERT MARQUET (1875-1947)
ALBERT MARQUET (1875-1947)


Biographie

Alger apporta à Albert Marquet le bonheur, personnel comme artistique. C'est en 1920 que le peintre pose pour la première fois le pied sur le sol algérien. Il connaît déjà bien le Maghreb, qu'il apprécie tout particulièrement depuis son voyage avec Matisse à Tanger, en 1908. Mais l'Algérie sera l'objet de son grand amour.

En 1920, donc, affaibli par une mauvaise grippe, Marquet décide d'aller se reposer au soleil de l'Afrique du nord. Installé à la pension Venot, dans le centre d'Alger, Marquet commence à peindre la ville, fréquente les jeunes artistes de la villa Abdellatif.

Au coup de foudre artistique s'ajoute celui, plus personnel, avec Marcelle Martinet, une jeune pied-noir rencontrée à la faveur d'une liste de contacts fournie par des amis. Écrivain de profession, cette algéroise de naissance sert de guide et d'interprète au peintre, qui découvre un pays et une ville auxquels il restera profondément attaché. Il épouse Marcelle en 1923 et le couple acquiert une maison sur les hauteurs d'Alger, avec vue imprenable sur la mer que Marquet ne se lassera pas de peindre. Ce havre se nomme Djenan Sidi Saïd, littéralement « le jardin du seigneur heureux».

Du Maghreb à la mer du nord, des Sables-d'Olonne à Istanbul, outre la mer, l'artiste capte l'activité portuaire, les bateaux en train de décharger, les grues en action et les cheminées fumantes des remorqueurs à vapeur. Les marines d'Albert Marquet n'évoquent ni la nostalgie ni une envie d'évasion, elles résultent d'une observation attentive, d'une contemplation profonde. Les voyages sont autant de panoramas exceptionnels intégrant chacun la sensibilité unique du peintre. En émanent une intense plénitude et un calme intérieur transcrits dans l'épuration des formes et la sobriété, celle de la palette, mais aussi celle d'une composition parfaitement maîtrisée. De la baie d'Arcachon aux rives de la seine, la vie et l'oeuvre d'Albert Marquet se sont déroulées au fil de l'eau. En suivant le courant, il a trouvé sa ville d'adoption, sa ville de coeur... Alger.





← Liste des artistes