ERNST LUDWIG KIRCHNER (1880 - 1938)

ERNST LUDWIG KIRCHNER (1880 - 1938)
ERNST LUDWIG KIRCHNER (1880 - 1938)


Biographie

Ernst Ludwig Kirchner (allemand, né le 6 mai 1880 – mort le 15 juin 1938 à Frauenkirch), peintre, graveur et sculpteur expressionniste, est né à Aschaffenbourg en Allemagne. Bien qu’il étudie l’architecture à l’école supérieure technique de Dresde, Kirchner consacre sa vie à l’art. Il est l’un des fondateurs de Die Brücke (Le Pont), groupe d’artistes qui joue un rôle majeur dans le développement du mouvement expressionniste. Kirchner crée Die Brücke avec Fritz Bleyl, Erich Heckel et Karl Schmidt-Rottluff. Die Brücke continue d’exister pendant environ 8 ans, avant d’être dissout en 1913, lorsque Kirchner écrit Chronik der Brücke.

Un an plus tard, l’artiste s’engage dans l’armée durant la Première Guerre mondiale. Son engagement prend fin en 1915 à cause d’une dépression nerveuse. Pendant sa convalescence, il peint Self-Portrait as a Soldier, un autoportrait le représentant amputé de la main droite, alors même qu’il n’a pas subi cette opération. En 1918, Kirchner déménage à Davos en Suisse, où son intérêt se porte sur un nouveau sujet : les paysages de montagnes. En 1933, les nazis déclarent son art dégénéré. Par conséquent, de plus de 600 de ses œuvres sont confisquées, retirées des musées publics pour être vendues ou détruites. Il se suicide en 1938 à Frauenkirch en Suisse, à cause de la détresse causée par la destruction de ses travaux et l’occupation nazie qui se rapproche.

Bien qu’une partie de ses œuvres soit détruite, les États-Unis commencent à collecter les œuvres de Kirchner dès 1921 et continuent pendant plusieurs décennies. Les galeries et musées américains tels que le MoMA, le musée Guggenheim et le Met de New York, l’Institut d’art de Chicago, le musée d’art de Dallas, la National Gallery of Art de Washington, D.C., le Norton Simon Museum à Pasadena et le musée des beaux-arts de Boston lui consacrent des expositions. D’autres importants musées exposent ses œuvres en dehors des États-Unis, comme le musée Kirchner de Davos en Suisse, la National Galleries of Scotland à Edimbourg et le Städel Museum à Francfort.

Certaines des œuvres les plus célèbres de Kirchner sont Berlin, Nude Dancers, Head of a Sick Person, Street Scene with Two Cocottes, Nude Girl et Head of Girde. Il a été encensé dans de nombreuses publications, notamment Kirchner par Norbert Wolf, Ernst Ludwig Kirchner par Magdalena Moeller et Kirchner (Big Art) par Lucius Grisebach.





← Liste des artistes