JACQUES HEROLD (1910 - 1987)

JACQUES  HEROLD (1910 - 1987)


Biographie

Jacques Hérold (né le 10 octobre 1910 à Piatra Neamt, Roumanie - décédé le 11 janvier 1987, Paris, France) est considéré comme l’un des plus importants peintres surréalistes tardifs. D’origine roumaine, Hérold passa sa jeunesse le long du Danube dans la ville portuaire de Galati où son père fabriquait et vendait des bonbons. Après deux années, il abandonna l’Académie d’Art en 1929 et commença à travailler pour un bureau d’architectes. Cette même année, il contribua à quelques revues sur l’art surréaliste roumain.

En 1930, Hérold déménagea en France grâce à une fausse carte d’identité et changea son nom de Herold Blumer (son nom de naissance) à Jacques Hérold. Il s’installa à Paris où il entretenu une forte amitié avec Constantin Brancusi pour qui il travailla aussi comme chef et secrétaire. Hérold rencontra aussi le peintre surréaliste Yves Tanguy, grâce auquel il intégra le groupe d’André Breton, participant aux jeux et produisant des peintures grandement remarquées par Raoul Ubac et Breton lui-même.

Après la période sinistre de la Seconde Guerre Mondiale, il réussit à avoir sa première exposition individuelle en 1947. La même année Hérold montre ses oeuvres à l’Exposition Internationale du Surréalisme, et il ne cessa de gagner en visibilité en participant à d’importantes expositions surréalistes sur l’international. Après 1951 (quand il se sépara du groupe de Breton), son style devint plus abstrait et il sera par la suite associé à l’Abstraction Lyrique et au Tachisme. En 1958 il publia un livre intitulé Maltraité de peinture et reçu le prix de Fondation Copley. L’année d’après une exposition individuelle lui fût dédiée à la Tate Gallery de Londres, puis en 1972 il eut droit à une exposition monographique à l’Abbaye de Royaumont. En 1986, une année avant sa mort, il expose ses oeuvres à la Biennale de Venise.

Hérold réalisa aussi beaucoup de dessins pour les couvertures et illustrations de plus de 80 livres avec pour auteurs Gherasim Luca, Tristan Tzara, Francis Ponge, Julien Gracq, Marquis de Sade, Michel Butor, Alain Bosquet, Gellu Naum, Ilarie Voronca, Claude Sernet, etc. En 1995, le critique d’art Sarane Alexandrian publia l’essai Jacques Hérold. Étude historique et critique.





← Liste des artistes