LUDOVIC ALLEAUME (1859-1941)

Expositions

Peintre, lithographe et maître verrier, Ludovic Alleaume étudie dans sa ville natale d'Angers, où il est apprenti chez des peintres décorateurs. À l'âge de dix-huit ans, il entra à l'École des Beaux-Arts de Paris, où ses professeurs étaient Ernest Hebert et Luc-Olivier Merson. En 1888, il passa deux mois en Palestine, y retourna un an en 1890, et les études qu'il fit à Jérusalem et dans les environs lui fit réaliser plusieurs tableaux orientalistes. Alleaume a également peint des thèmes bibliques, principalement du Nouveau Testament, ainsi que des sujets allégoriques et littéraires, des paysages, des nus, des portraits et des sujets de genre.

Excellent dessinateur, Alleaume travaille dans un style académique qui ne doit pas grand-chose aux tendances les plus avant-gardistes de l'art contemporain français. Il expose régulièrement au Salon des Artistes Français entre 1883 et 1938, remportant plusieurs prix dont un deuxième prix dans la catégorie de la lithographie en 1896 et une médaille de deuxième classe pour la peinture en 1905. Alleaume a également exposé au Salon des Humoristes et au Salon d?Hiver et, en dehors de Paris, a participé à des expositions à Angers, Nantes, Nice, Rouen et Toulouse, ainsi qu'à Londres. À Paris, il expose à la galerie Georges Petit et, à partir de 1894, il expose à la Société des Peintres-Lithographes, dont il est élu vice-président en 1934. Parmi ses commandes publiques figure un plafond allégorique pour la Caisse d'Épargne à Laval et des peintures murales pour plusieurs églises, notamment un grand cycle de peintures pour l'église Saint-Nicolas à Craon, peint entre 1892 et 1899 en collaboration avec le peintre Ladislas Dymkowski. Alleaume était un portraitiste doué, bien que cet aspect de son ?uvre reste relativement peu connu aujourd'hui. Sa première entrée au Salon, en 1883, était un portrait de son ami Jean-Baptiste Rouard, et il a continué à produire des portraits tout au long de sa carrière. Il a également contribué à illustrer Le Monde illustré, la Revue de Bretagne et la Revue de l'Anjou.





← Liste des artistes