ALEXEJ VON JAWLENSKY (1864-1941)

ALEXEJ VON JAWLENSKY (1864-1941)
ALEXEJ VON JAWLENSKY (1864-1941)
ALEXEJ VON JAWLENSKY (1864-1941)
ALEXEJ VON JAWLENSKY (1864-1941)
ALEXEJ VON JAWLENSKY (1864-1941)


Biographie

Alexej von Jawlensky (né le 13 mars 1864, Torschok, Russie - décédé le 15 mars 1941, Wiesbaden, Allemagne) est un peintre Expressionniste russe qui a gagné en réputation grâce à ses portraits, l’abstraction et la stylisation des traits du visage. Coups de pinceaux directionnels, utilisation riche de couleurs de forte intensité et intérêt pour des sujets mystiques caractérisent l’oeuvre de Jawlensky.

Jawlensky a servi dans l’armée Tsariste comme officier puis a suivi des cours d’arts plastiques à St Petersburg sous l’égide du peintre réaliste Ilya Repin. En 1899, il rencontre Wassily Kandinsky avec qui il fonde le groupe Expressionniste Der blaue Reiter (“La cavalier bleu”). Alors que le style de Jawlensky s’imprègne progressivement de notes expressionnistes, l’oeuvre de l’artiste est aussi influencée par le Néo-Impressionnisme et les Fauves, particulièrement Henri Matisse, ce qui explique son utilisation de couleurs vibrantes et de contrastes. Jawlensky qui avait d’abord représenté à la fois des portraits, des paysages et des natures mortes, s’est progressivement tourné vers un sujet unique : le visage.

Durant la Première Guerre Mondiale, Jawlensky a fui en Suisse avant de retourner en Allemagne en 1921. Durant les années 20 à 30, l’artiste développe ses séries “Abstract Heads” (“Visages abstraits”), qu’il a commencé à la fin de la Première Guerre Mondiale. Ces représentations reposent sur un structure compositionnelle récurrente qui lui permet de se consacrer à la recherche d’harmonie picturale et de spiritualité grâce à l’utilisation des couleurs. Cette pratique artistique étai ambitieuse et mena à la période la plus productive de l’artiste. En se détachant de détails superflus, Jawlensky développa une compréhension profonde et une vision profonde et juste de la nature humaine. Tel une icône religieuse des temps modernes, les oeuvres de cette période sont sujet à contemplation et cherchent à montrer la quête de sens présente dans la société après les atrocités de la guerre. Comme disait Jawlensky, “Mon art est simplement une méditation ou une prière en couleur”.

A l’aube de la Seconde Guerre Mondiale, les toiles de Jawlensky furent confisquées par les Nazis, certaines même furent montrées lors de l’exposition de 1937 sur l’art dégénéré. De nos jours, son travail est mondialement reconnu et fait partie de collections permanentes dans de prestigieux musées comme le Musée de l’Hermitage à St Pétersbourg et la National Gallery of Art à Washington D.C..





← Liste des artistes